Questions les plus importantes sur la goutte

Pressage de la main

La goutte est une affection qui se traduit par la cristallisation d'un sel, l'acide urique (urate de sodium), dans les tissus, en particulier dans les articulations. Nous avons fourni une explication détaillée ci-dessous qui répond aux questions les plus courantes des patients sur cette affection.

Check here for the best natural treatments: Remèdes maison contre la goutte.

Est-il possible d'avoir une crise de goutte avec un taux d'acide urique normal ?

Oui, ça peut arriver chez 50% des patients. La quantité d'acide urique dans le sang au moment où la crise inflammatoire s'est produite n'est pas toujours indicative de la quantité de cristaux d'urate qui se sont accumulés dans les articulations. Les patients présentant des symptômes de goutte peuvent avoir des taux normaux d'acide urique. Cependant, il existe des cas où les patients ne présentent aucun symptôme et d'autres où les symptômes de la goutte sont graves. La goutte peut être diagnostiquée même si une analyse de sang montre un taux normal d'acide urique.

2. S'agit-il de la goutte si les analyses de sang montrent des taux élevés d'acide urique ?

La goutte et l'hyperuricémie sont deux concepts distincts. Un taux élevé d'acides uriques dans le sang est appelé hyperuricémie. Il est défini comme un taux supérieur à 6,8 mg/dL (7mg/dL par convention), qui est le point auquel il se cristallise. La goutte se manifeste par la présence de cristaux d'urate dans les tissus (articulations et reins). La goutte est une affection qui touche une personne sur dix qui présente des taux élevés d'acide urique. Cependant, l'hyperuricémie chronique peut souvent s'accompagner de la goutte. Des taux d'acide urique élevés dans le sang de façon régulière pourraient indiquer que nous ne sommes pas en mesure de l'éliminer correctement, que notre production est supérieure à la normale, ou les deux. Des dépôts cristallins peuvent se développer au fil du temps, ce qui peut entraîner divers symptômes, tels que des problèmes articulaires, rénaux et autres. ou la formation de lésions sous la peau appelées tophi (agrégats de cristaux).

3.- Quels sont les symptômes de la goutte ?

L'inflammation la plus fréquente se situe au niveau des premières articulations métatarso-phalangiennes, c'est-à-dire... L'articulation qui relie le gros orteil à votre pied. Il s'agit d'une affection très grave et douloureuse qui survient généralement la nuit. Elle peut également provoquer un érythème, c'est-à-dire une rougeur de la peau autour de l'articulation. Bien que les premiers symptômes puissent être légers et brefs, les crises de goutte peuvent devenir plus graves et persistantes en l'absence de traitement.

4.- La goutte n'attaque-t-elle que le gros orteil ?

Non. Non. La goutte peut également provoquer l'inflammation d'autres articulations, comme le genou et le coude (en particulier la bourse séreuse olécranienne qui "amortit l'arrière" du coude), le poignet, etc.

5.- Certains aliments ou boissons peuvent-ils provoquer la goutte ?

La goutte peut être causée par le régime alimentaire, même si celui-ci est important. Plus de 90% des cas sont dus à un problème d'élimination de l'acide urique par les reins. Il est déconseillé de consommer des aliments riches en purines, tels que la bière (avec ou sans alcool), les boissons alcoolisées à forte teneur en alcool et les boissons sucrées (soda), etc. La viande rouge, le gibier, les fruits de mer et les poissons gras (sardines et anchois) sont tous de bonnes options. Les patients atteints de goutte peuvent ressentir des douleurs articulaires à cause des tomates, bien qu'une consommation modérée de tomates ne soit pas susceptible de causer des problèmes. Cependant, les protéines animales peuvent produire plus de purines que celles issues de protéines végétales. Il est recommandé de boire 1 à 2 litres d'eau par jour, surtout si vous avez des calculs rénaux uratiques. Les produits laitiers écrémés, les cerises et les aliments riches en vitamine C, ainsi qu'une consommation modérée de café, sont également de bonnes options. Cependant, l'obésité et le surpoids sont à éviter.

6.- Quand dois-je consulter le médecin ?

Une inflammation des articulations et des douleurs récurrentes, notamment au niveau du gros orteil ou du cou-de-pied, peuvent être un signe d'inflammation des articulations. Si votre taux d'acide urique a augmenté au fil du temps ou s'il est exceptionnellement élevé (par exemple 9 ou plus), vous pouvez consulter votre médecin. Si vous souffrez d'hyperuricémie ou avez des antécédents de goutte, il peut être utile de consulter votre médecin.

7.- La colchicine et les anti-inflammatoires traditionnels peuvent-ils être utilisés pour traiter la goutte ?

Non. Le traitement de la goutte doit être complété par le médicament prescrit. Il ne s'agit pas d'une solution miracle. Il nécessite des mois ou des années de travail en fonction de chaque patient. Only constant medication under the supervision of a doctor and healthy lifestyle habits can eliminate the accumulation of uric acids crystals. You can also try this effective natural remedy:

Remèdes naturels contre la goutte

8 - Est-il possible de guérir la goutte en modifiant son régime alimentaire et en s'abstenant de consommer de l'alcool ?

Dans la majorité des cas, la réponse est "non". Dans la majorité des cas, la réduction de la consommation de sel ne résout pas le problème. Toutefois, les patients souffrant d'hypertension artérielle devront prendre quotidiennement des médicaments antihypertenseurs. Les patients atteints de goutte ont souvent besoin de l'aide de médicaments. Les personnes souffrant de la goutte accumulent de l'urate dans leur organisme depuis de nombreuses années, sans même s'en rendre compte. Bien que le régime alimentaire puisse aider, cela ne suffit pas à dissoudre l'acide urique. La goutte peut être traitée par des médicaments qui réduisent ou augmentent l'élimination des purines, comme l'allopurinol et le fébuxostat.

Régime anti-goutte

9.- Peut-il y avoir des crises inflammatoires avec des médicaments pour dissoudre les cristaux d'urate ?

Cela peut sembler étrange et inattendu, mais cela peut souvent se produire chez les patients atteints de goutte si des médicaments comme l'allopurinol ou le febuxostat ne font pas l'objet d'une prophylaxie anti-inflammatoire appropriée. Les patients croient à tort qu'ils sont plus dangereux que bénéfiques. Il est important d'inclure un traitement préventif des crises de goutte dans le premier mois (ou 6-12 mois selon votre type de goutte), lorsque des médicaments tels que l'allopurinol, le fébuxostat ou la benzbromarone sont introduits. Cela inclut un anti-inflammatoire à faible dose comme le naproxène (ou des corticoïdes dans certains cas), car le risque de problèmes articulaires est plus élevé au cours des premiers mois, lorsque les dépôts de cristaux commencent à se dissoudre.

10.- Les taux élevés d'acide urique et la goutte sont-ils vraiment dangereux ?

La goutte est plus qu'une simple articulation douloureuse qui s'enflamme ou s'enflamme occasionnellement. La goutte peut provoquer une inflammation systémique et pas seulement une inflammation des articulations. Elle peut également affecter des organes vitaux comme le rein. La goutte et l'hyperuricémie sont étroitement liées au syndrome métabolique. Il est courant de constater la présence de divers facteurs de risque traditionnels de la goutte, notamment l'obésité, un taux de cholestérol et de triglycérides élevé et une résistance à l'insuline. Ces facteurs peuvent tous se renforcer mutuellement et exposer les patients à un risque cardiovasculaire élevé ou modéré. Il est important d'accorder la même attention aux acides uriques sanguins qu'aux taux de glucose et de lipides.

More info about home remedies here: Remède maison contre la goutte.