Questions les plus importantes sur la goutte

La goutte est une affection qui se traduit par la cristallisation d'un sel, l'acide urique (urate de sodium), dans les tissus, en particulier dans les articulations. Nous avons fourni une explication détaillée ci-dessous qui répond aux questions les plus courantes des patients sur cette affection.

Consultez ici le meilleur traitement naturel : Remèdes à domicile contre la goutte.

Est-il possible d'avoir une crise de goutte avec un taux d'acide urique normal ?

Oui, ça peut arriver chez 50% des patients. La quantité d'acide urique dans le sang au moment où la crise inflammatoire s'est produite n'est pas toujours indicative de la quantité de cristaux d'urate qui se sont accumulés dans les articulations. Les patients présentant des symptômes de goutte peuvent avoir des taux normaux d'acide urique. Cependant, il existe des cas où les patients ne présentent aucun symptôme et d'autres où les symptômes de la goutte sont graves. La goutte peut être diagnostiquée même si une analyse de sang montre un taux normal d'acide urique.

2. S'agit-il de la goutte si les analyses de sang montrent des taux élevés d'acide urique ?

La goutte et l'hyperuricémie sont deux concepts distincts. Un taux élevé d'acides uriques dans le sang est appelé hyperuricémie. Il est défini comme un taux supérieur à 6,8 mg/dL (7mg/dL par convention), qui est le point auquel il se cristallise. La goutte se manifeste par la présence de cristaux d'urate dans les tissus (articulations et reins). La goutte est une affection qui touche une personne sur dix qui présente des taux élevés d'acide urique. Cependant, l'hyperuricémie chronique peut souvent s'accompagner de la goutte. Des taux d'acide urique élevés dans le sang de façon régulière pourraient indiquer que nous ne sommes pas en mesure de l'éliminer correctement, que notre production est supérieure à la normale, ou les deux. Des dépôts cristallins peuvent se développer au fil du temps, ce qui peut entraîner divers symptômes, tels que des problèmes articulaires, rénaux et autres. ou la formation de lésions sous la peau appelées tophi (agrégats de cristaux).

3.- Quels sont les symptômes de la goutte ?

L'inflammation la plus fréquente se situe au niveau des premières articulations métatarso-phalangiennes, c'est-à-dire... L'articulation qui relie le gros orteil à votre pied. Il s'agit d'une affection très grave et douloureuse qui survient généralement la nuit. Elle peut également provoquer un érythème, c'est-à-dire une rougeur de la peau autour de l'articulation. Bien que les premiers symptômes puissent être légers et brefs, les crises de goutte peuvent devenir plus graves et persistantes en l'absence de traitement.

4.- La goutte n'attaque-t-elle que le gros orteil ?

Non. Non. La goutte peut également provoquer l'inflammation d'autres articulations, comme le genou et le coude (en particulier la bourse séreuse olécranienne qui "amortit l'arrière" du coude), le poignet, etc.

5.- Certains aliments ou boissons peuvent-ils provoquer la goutte ?

La goutte peut être causée par le régime alimentaire, même si celui-ci est important. Plus de 90% des cas sont dus à un problème d'élimination de l'acide urique par les reins. Il est déconseillé de consommer des aliments riches en purines, tels que la bière (avec ou sans alcool), les boissons alcoolisées à forte teneur en alcool et les boissons sucrées (soda), etc. La viande rouge, le gibier, les fruits de mer et les poissons gras (sardines et anchois) sont tous de bonnes options. Les patients atteints de goutte peuvent ressentir des douleurs articulaires à cause des tomates, bien qu'une consommation modérée de tomates ne soit pas susceptible de causer des problèmes. Cependant, les protéines animales peuvent produire plus de purines que celles issues de protéines végétales. Il est recommandé de boire 1 à 2 litres d'eau par jour, surtout si vous avez des calculs rénaux uratiques. Les produits laitiers écrémés, les cerises et les aliments riches en vitamine C, ainsi qu'une consommation modérée de café, sont également de bonnes options. Cependant, l'obésité et le surpoids sont à éviter.

6.- Quand dois-je consulter le médecin ?

Une inflammation des articulations et des douleurs récurrentes, notamment au niveau du gros orteil ou du cou-de-pied, peuvent être un signe d'inflammation des articulations. Si votre taux d'acide urique a augmenté au fil du temps ou s'il est exceptionnellement élevé (par exemple 9 ou plus), vous pouvez consulter votre médecin. Si vous souffrez d'hyperuricémie ou avez des antécédents de goutte, il peut être utile de consulter votre médecin.

7.- La colchicine et les anti-inflammatoires traditionnels peuvent-ils être utilisés pour traiter la goutte ?

Non. Non. Le traitement de la goutte doit être complété par le médicament prescrit. Il ne s'agit pas d'une solution miracle. Il nécessite des mois ou des années de travail en fonction de chaque patient. Seuls une médication constante sous la supervision d'un médecin et des habitudes de vie saines peuvent éliminer l'accumulation de cristaux d'acide urique.

8 - Est-il possible de guérir la goutte en modifiant son régime alimentaire et en s'abstenant de consommer de l'alcool ?

Dans la majorité des cas, la réponse est "non". Dans la majorité des cas, la réduction de la consommation de sel ne résout pas le problème. Toutefois, les patients souffrant d'hypertension artérielle devront prendre quotidiennement des médicaments antihypertenseurs. Les patients atteints de goutte ont souvent besoin de l'aide de médicaments. Les personnes souffrant de la goutte accumulent de l'urate dans leur organisme depuis de nombreuses années, sans même s'en rendre compte. Bien que le régime alimentaire puisse aider, cela ne suffit pas à dissoudre l'acide urique. La goutte peut être traitée par des médicaments qui réduisent ou augmentent l'élimination des purines, comme l'allopurinol et le fébuxostat.

9.- Peut-il y avoir des crises inflammatoires avec des médicaments pour dissoudre les cristaux d'urate ?

Cela peut sembler étrange et inattendu, mais cela peut souvent se produire chez les patients atteints de goutte si des médicaments comme l'allopurinol ou le febuxostat ne font pas l'objet d'une prophylaxie anti-inflammatoire appropriée. Les patients croient à tort qu'ils sont plus dangereux que bénéfiques. Il est important d'inclure un traitement préventif des crises de goutte dans le premier mois (ou 6-12 mois selon votre type de goutte), lorsque des médicaments tels que l'allopurinol, le fébuxostat ou la benzbromarone sont introduits. Cela inclut un anti-inflammatoire à faible dose comme le naproxène (ou des corticoïdes dans certains cas), car le risque de problèmes articulaires est plus élevé au cours des premiers mois, lorsque les dépôts de cristaux commencent à se dissoudre.

10.- Les taux élevés d'acide urique et la goutte sont-ils vraiment dangereux ?

La goutte est plus qu'une simple articulation douloureuse qui s'enflamme ou s'enflamme occasionnellement. La goutte peut provoquer une inflammation systémique et pas seulement une inflammation des articulations. Elle peut également affecter des organes vitaux comme le rein. La goutte et l'hyperuricémie sont étroitement liées au syndrome métabolique. Il est courant de constater la présence de divers facteurs de risque traditionnels de la goutte, notamment l'obésité, un taux de cholestérol et de triglycérides élevé et une résistance à l'insuline. Ces facteurs peuvent tous se renforcer mutuellement et exposer les patients à un risque cardiovasculaire élevé ou modéré. Il est important d'accorder la même attention aux acides uriques sanguins qu'aux taux de glucose et de lipides.

 

Comment perdre 25 kilos avec REDUSLIM ?

Il est important de fournir un effort à long terme pour perdre 25 kg. Vous pouvez atteindre cet objectif en planifiant soigneusement vos repas et en pratiquant une activité physique. Votre style de vie doit être intégré dans votre plan. Vous serez en mesure de mettre en œuvre votre plan pendant la période requise, qui peut prendre plusieurs mois. Perdre 25 kg en toute sécurité et en bonne santé prendra du temps. Vous devez vous efforcer de perdre 0,5 à 1 kg par semaine. Il est préférable de commencer par modifier lentement son régime alimentaire et de faire de l'exercice régulièrement. C'est la meilleure façon d'atteindre un objectif aussi difficile.

Changez votre régime alimentaire

1. Consultez un diététicien qualifié

Cet objectif de perdre 25 kg peut prendre plusieurs mois. Un diététicien peut vous aider à choisir un régime à long terme qui soit sûr, efficace et durable.

Un diététicien qualifié est avant tout un expert en nutrition. Un diététicien qualifié est un expert en nutrition et peut vous aider à perdre du poids. Il ou elle peut vous aider à élaborer un plan de repas et un régime qui vous permettront de perdre progressivement du poids.

Votre diététicien vous tiendra également responsable du respect du régime alimentaire prescrit. Ils vous encourageront également à vous remettre dans le droit chemin si vous avez l'impression de perdre votre confiance en vous ou de manquer de discipline.

Demandez à votre médecin ou recherchez en ligne des diététiciens spécialisés.

Vous devrez peut-être perdre plus de 25 kg si vous souffrez d'une maladie liée à l'obésité, comme le diabète ou l'hypertension artérielle. Pendant ce processus, votre diététicien surveillera votre état de santé.

2. Prendre un complément alimentaire

Produits à partir de vitamines, de minéraux, ou même de plantes... les compléments alimentaires sont des produits qui nous aident à affronter l'hiver, à réduire le stress, à perdre du poids, à avoir de beaux cheveux, et même à être des sportifs. Ils se présentent sous de nombreuses formes : comprimés, capsules, pastilles et pilules ; ampoules de liquide, compte-gouttes, solutions, etc.

Nous avons essayé plusieurs marques et celle qui donne les meilleurs résultats est de loin REDUSLIM. Vous pouvez l'acheter ici : Site officiel de Reduslim.

3. Tenir un journal alimentaire

De nombreuses études ont démontré que la tenue d'un journal alimentaire aide à perdre du poids et à maintenir un poids sain. En notant les ingrédients de vos repas, votre journal peut vous aider à suivre vos progrès.

Avant de modifier votre régime alimentaire, commencez à rédiger votre journal quotidien. Cela vous aidera à déterminer les changements que vous devez apporter à votre régime alimentaire. Conservez une liste des aliments que vous voulez éliminer de votre alimentation et de ceux que vous devriez manger. Vous devez également noter toute carence nutritionnelle.

Notez vos repas, vos collations et vos boissons lorsque vous commencez un nouveau régime. Pour vous assurer que vous respectez votre plan, consultez votre agenda chaque jour.

4. Réduisez de 500 calories votre alimentation quotidienne

Vous devrez réduire la quantité de calories que vous consommez chaque jour si vous voulez perdre du poids. Vous pouvez réduire les calories et perdre du poids en contrôlant la quantité que vous mangez.

Les experts recommandent de réduire votre consommation quotidienne de 500 calories pour perdre 0,5 à 1 kg par semaine.

Pour tenir compte des effets de l'exercice sur votre corps, si vous prévoyez de faire de l'exercice tous les jours pendant au moins une heure, vous devez utiliser un nombre inférieur, comme 300 ou 400 calories.

À tout prix, ne mangez pas moins de 1 200 calories par jour. Même si vous essayez de perdre du poids, il est important de ne pas descendre en dessous de ce chiffre. Vous pourriez finir par perdre plus de poids, votre apport en nutriments, et même votre masse musculaire maigre.

5. Consommez suffisamment de protéines

Réduisez les calories et mangez suffisamment de protéines. Les protéines sont essentielles à la perte de poids.

Vous ressentirez souvent la faim si vous réduisez votre apport calorique et augmentez votre activité physique. Cette sensation peut être atténuée en veillant à manger suffisamment de protéines.

Vous vous sentez plus rassasié et plus rapidement lorsque vous mangez des protéines.

Vous devez consommer une à deux portions de protéines à chaque repas ou collation afin de couvrir vos besoins quotidiens en protéines. Chaque portion doit contenir environ 9 à 12 cl.

Les protéines maigres sont également un bon choix, car elles contiennent moins de calories et de graisses. Ils vous aideront à ne pas dépasser votre limite quotidienne de calories.

Ces protéines comprennent les œufs, la volaille, les œufs de bœuf maigre, le porc et les légumineuses ainsi que les fruits de mer, le tofu et les fruits de mer.

6. Un fruit ou un légume par repas.

Il est bon d'inclure des fruits et des légumes dans votre alimentation si vous voulez perdre du poids. Vous devez vous efforcer de manger un fruit, un légume ou deux légumes par jour.

 

Atteindre le garçon à l'intérieur de l'homme en colère ?

La colère est un phénomène avec lequel les hommes ont du mal à composer, mais elle constitue un élément essentiel de la vie émotionnelle d'un homme. La colère peut jaillir comme un fleuve de l'endroit où se trouvent les blessures d'un homme et le mettre en rage. Cependant, il peut ne pas la ressentir. Il peut également ne pas être conscient de ce qui a provoqué sa colère. Malgré la nature destructrice de la colère, il est important pour les hommes de reconnaître le côté curatif de la colère. Elle tend à pointer du doigt leurs blessures les plus profondes.

De nombreux hommes ne savent pas quelles sont leurs blessures émotionnelles et ont du mal à comprendre pourquoi ils sont en colère. Robert Bly, l'auteur Iron John, a dit : "L'homme sauvage est blessé et préfère ne pas l'examiner." Cela en dit long sur la façon dont les garçons précoces compartimentent et enfouissent les émotions négatives et les expériences douloureuses dans un royaume oublié de leur subconscient. Parce que le garçon blessé erre quelque part dans l'inconscient de l'homme, les garçons blessés émotionnellement deviennent des hommes blessés. Bly a correctement mis en évidence le dilemme auquel est confronté tout homme qui n'a pas surmonté ses blessures d'enfance. Chaque garçon est responsable de quelque chose qu'il doit retrouver plus tard dans sa vie par le biais de ses activités intérieures et extérieures. La colère sert à rappeler que l'homme est toujours en quête de guérir le garçon qui est blessé.

Où un homme en colère peut-il commencer à chercher la guérison de ses blessures ? Parce qu'ils ont oublié l'endroit où ils gardaient leurs blessures, les hommes passent une grande partie de leur vie à essayer de comprendre pourquoi ils sont en colère. Il serait facile de guérir le garçon à l'intérieur et de résoudre la colère. Les hommes feraient sûrement la queue pour obtenir l'élixir miracle. Les remèdes faciles ne feront que rendre un homme plus faible et plus inefficace. La quête pour guérir ses blessures est ce qui donne naissance à sa force de caractère, un peu comme la recherche du Saint Graal.

Les hommes doivent accepter leurs traumatismes passés, leurs échecs, leurs traumatismes, leur honte, leur culpabilité et leur victimisation afin de guérir leurs blessures. Dans La Guerre des étoiles, Luke Skywalker est contraint de pénétrer dans une caverne obscure pour combattre et tuer Dark Vador. Ce n'est qu'alors qu'il découvre que son visage est caché derrière le casque de son ennemi mortel. Cela montre que même s'ils se battent avec d'autres hommes, beaucoup d'entre eux luttent pour guérir leurs douleurs intérieures, leur honte et leur culpabilité.

De nombreux hommes en prison ont essayé de guérir leurs blessures par la drogue, l'alcool ou la violence. Mais ils n'ont jamais été libérés. Certains hommes sortent leurs blessures dans la rue tandis que d'autres les enterrent dans leur travail. D'autres encore cherchent à guérir leurs blessures par la religion mais ne l'utilisent que pour nuire aux autres. Faites face aux blessures et vous ne pourrez que les guérir. Cela demande un courage que très peu d'hommes sont capables d'avoir. Mais, tout comme la chenille doit sortir de son cocon pour voler, les hommes doivent faire de même pour leurs blessures. Il n'y a pas de solution miracle.

Si l'amour, le pardon et l'acceptation sont de puissants outils de guérison, ils ne parviennent souvent pas à s'attaquer à la cause profonde de la blessure. Peu d'hommes sont capables d'identifier leurs blessures originelles. Il est important de se rappeler que la colère agit comme un panneau de signalisation, indiquant aux hommes les blessures cachées. En suivant la colère à travers les émotions, les souvenirs et les expériences du garçon à l'intérieur, les blessures peuvent être découvertes et guéries.

Le garçon que l'on retrouve perdu dans la forêt subconsciente de l'esprit est effrayé et confus. Il en veut souvent à ses victimes, même des années plus tard. Bien qu'il connaisse l'emplacement de ses blessures, il doit se sentir en sécurité lors d'un pèlerinage qui le ramène, à travers une profonde douleur émotionnelle, aux événements ou incidents qui l'ont blessé. Un thérapeute peut vous aider à ce stade. La thérapie est un "métier de témoin" qui permet au garçon intérieur de se sentir validé par un observateur-guide objectif et bienveillant.

Les hommes souffrant de problèmes de colère doivent savoir qu'il existe des options de guérison et d'espoir. Afin d'atteindre le "moi rejeté et honteux" de l'homme en colère, les thérapeutes utilisent la "thérapie de l'enfant intérieur". La meilleure façon de traiter les problèmes de colère chez les hommes est de se connecter avec le garçon qui est en vous et de guérir les blessures.